psychogénéalogie

approches-outils

constellations

petites histoires

arbre de vie

généalogie

le lexique
















 

histoires d'hier et d'aujourd'hui (suite)

 

L'approche transgénérationnelle, inscrite dans d'autres outils que la psycho-généalogie, a touché aussi les gens de plume et les généalogistes. Notre pratique n'est donc pas la seule source d'exemples.

Consultez aussi les pages de la section généalogie. Des exemples détaillés y sont disséminés chaque fois qu'ils illustrent le propos.


Questions, témoignages, récits sur :

     des thèmes et thématiques fréquemment abordés
     des témoignages recueillis
     des exemples historiques ou littéraires
     des questionnements rencontrés en généalogie

Cette page développe plus d'exemples et de témoignages.


ME CONTACTER

LIENS & BIBLIO

AXENCIEL ®

Login

Mot de passe

PSYCHOGÉNÉALOGIE
SITE PARTENAIRE DU
PROJET AXENCIEL ®

Flux RSS , demandez la dernière édition !!!

air de famille ...suite

   "Je nai pas d'informations sur ma famille..."
   "Je ne connais pas même les date et lieu de naissance de mon grand-père..."

Voici parmi les plus fréquentes questions.

Le problème est déjà énoncé à l'état natif, dans sa formulation la plus efficace.

Tout le travail va consister précisément à comprendre d'où vient ce manque de transmission, qu'est-ce qui fait si peur, qu'est-ce qui est si lourd, dans l'histoire familiale, que transmettre soit ressenti comme une menace.

Dans ce cas-là, même les transmissions positives sont bloquées.

De ce fait, que de richesses sont retrouvées au fur et à mesure que progresse le travail trans-générationnel.

retour au début de cette section

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

   "Je sens que ma vie est prise dans un carcan..."
   "Tel épisode de ma vie reste un poids bien lourd..."

L'énergie ne circule plus. La communication entre les différentes richesses personnelles n'existe pas.

Les causes en sont diverses. Les événements dont fait part l'analysant vont permettre de préciser le contenu.

Le poids du secret, une répétition trans-générationnelle inhibante, est souvent en cause.

Nous avons parfois été soumis à des injonctions parentales inconscientes du type "il est interdit de savoir" ET "il est interdit de ne pas savoir" (souvent dénommé double bind). Cela provoque un blocage de l'énergie vitale normale.

L'outil créé par la psychogénéalogie, le génosociogramme, va permettre dans un premier temps de cerner le lieu de l'arbre où se situe le problème.

Puis le travail permettra de le dénouer.

retour au début de cette section


témoignages aujourd'hui ...suite

Etienne n'est pas satisfait de sa vie actuelle. Il ne se sent pas pleinement accompli sa vie sociale. Il parle aussi du sentiment d'un "carcan" diffus.

Parmi des griefs généraux, reviennent le poids de la famille. Etienne cite aussi plusieurs fois l'interruption précoce de sa scolarité.

En dessinant son génosociogramme, on constate que, sous les prétextes les plus variés, aucun des cousins germains de sa branche maternelle n'a mené à bien une scolarité normale dans les critères du XXe siècle.

On découvre alors que la génération précédente a connu le même sort quant à la scolarité.

Les événements historiques sont incriminés. On pourrait penser que cela se tient, que les contraintes objectives expliquent le fait.

Le travail se poursuivra.

Remontant de deux générations encore et passant outre le secret de famille et les tabous, Etienne découvrira que pour la grand-mère commune à tous ces cousins l'école fut le lieu d'un calvaire à l'âge où se décide la poursuite de la scolarité.

Le père de cette grand-mère fut l'objet d'une condamnation infâmante qui fut connue dans le village où vivait cette famille.

De sorte que, à la fin de sa scolarité primaire, cette grand-mère fut exposée aux propos "délicats" comme savent si bien en tenir les enfants.

L'école était devenue le lieu d'un calvaire. S'y soustraire revenait à s'éloigner des propos malveillants, à retrouver la paix.

Cette peur fut ainsi transmise sur les deux générations suivantes dans leur entier.

À cet âge-là, l'école devenait une menace diffuse. Diffuse car le tabou sur l'arrière grand-père était entier. Chacun n'aurait su dire de quoi on devait avoir peur, mais inconsciemment l'école était en cause.

retour au début de cette section


de curieux affleurements ...suite

Une fille Le Couteulx, Catherine Charlotte, vint un jour à épouser l'architecte des jardins et palais du Roi. Leur fils épousera une jeune fille bien comme il faut.

Puis Charlotte Nicole, fille des précédents, épouse un garçon plein d'avenir, diplomate et statisticien (le premier à introduire l'enseignement des statistiques en Sorbonne).

C'est dire que Rouen est bien oublié. De l'eau a coulé sous les ponts. Quatre beaux enfants leur naissent, trois à Hambourg, et Cécile à Versailles.

À nouveau, du temps a passé...

...En 1847, la bibliothèque de Rouen reçoit le legs le plus important de toute sa longue histoire. C'est le célèbre legs Eugène Coquebert de Montbret, 60.000 titres et l'une des plus riches collections au monde de cartographie ancienne.

Cet Eugène est le frère de notre Cécile. Il est resté célibataire et sans enfants. Pourquoi ? Que sont devenus les quatre beaux enfants ?

Et pourquoi Rouen, de la part de cet interprète en langues orientales installé depuis plusieurs générations en région parisienne ?

La seule de la fratrie qui transmit la vie fut Cécile, la seule qui ne soit pas née à Hambourg.

À l'âge de six ans Eugène fut écrasé par un carrosse à Hambourg. Il en resta infirme. Il ne se maria jamais. Sa sœur cadette mourut à Hambourg. Enfin, son frère aîné, botaniste, mourut à l'âge de 20 ans au Caire, de la peste, retardé par un "incident" dans son ré-embarquement pour la France ; dans l'intervalle, la peste était arrivée.

Or, dans le temps des voyages de Jacques Cartier, ces banquiers Le Couteulx avançaient aux armateurs de Dieppe et de Rouen. Mais ils étaient aussi mêlés à tous les grands flux capitalistiques avec la ligue Hanséatique, et avec Hambourg.

Aussi, la curieuse destination du legs, Rouen ville des lointains ancêtres, le chemin de vie particulier de cette fratrie, le lieu de naissance des enfants demeurés "en impasse génésique" rendent-ils un son étrange.

Par ce legs hors norme quelle dette cet homme payait-il ?

Pas née de la veille, à l'évidence.

retour au début de cette section

psychogénéalogiste coach - psychogénéalogie .biz©

haut de cette page du site analyse transgénérationnelle